20 Septembre 2017 - 22:14:21
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
« Signes des tempsLe siteZLAhriman : de l’Atlantide à la fin de notre grande époque post-atlantée »
 (Lu 7683 fois) [1]

  Ahriman : de l’Atlantide à la fin de notre grande époque post-atlantée
« le: 09 Août 2006 - 04:57:12 » par Invité
Ahriman : de l’Atlantide à la fin de notre grande époque post-atlantéenne  
Il existe un plan divin, or la liberté humaine ne peut s’exercer que dans la tension créatrice entre les pôles de Lucifer et Ahriman, croissance et mort, chaud et froid, création et destruction, mysticisme exalté et matérialisme scientiste (1). Pour comprendre l’évolution humaine et ainsi lire les signes des temps, il faut savoir remonter aux origines spirituelles des événements matériels historiques, être capables de lire l’histoire comme l’expression de métamorphoses spirituelles importantes au sein de l’humanité, de la terre et du cosmos. C’est ce que je propose de faire en exposant l’influence d’Ahriman-Satan dans l’évolution humaine.

Ahrimane en Atlantide
Au milieu de l’Époque lémurienne, Lucifer a introduit l’égoïsme dans les désirs, entraînant Adam dans sa Chute. Au milieu de l’époque atlantéenne, Ahriman a suscité le durcissement du premier germe du moi, entraînant la possibilité du mal - contre laquelle le Christ a implanté la loi morale du karma : la rétroaction des actes, paroles et pensées sur leur émetteur. Une partie de l’humanité a commencé à se réincarner en Lémurie, mais une autre partie est restée dans les mondes spirituels, en attendant les conditions matérielles plus denses de l’Atlantide pour s’incarner dans un corps doté d’un cerveau plus matériel, permettant de développer l’intellect individuel. Ces derniers sont les fils de Dieu (fils d’Abel-Seth), les Veilleurs qui s’unirent aux filles des hommes, de la matière (filles de Caïn). De cette union naquit des géants, les rakshasas, qui séduisirent les Atlantes en leur enseignant les rudiments de la magie, les menant dans les affres cataclysmiques de la magie noire. Ils leur enseignèrent notamment comment se réincarner dans un corps physique créé magiquement en manipulant l’activité de l’éther(2) dans la croissance du corps physique (nanisme et gigantisme), contournant ainsi le circuit naturel de la reproduction humaine ainsi que la loi du karma. En dévoyant les Mystères atlantes de Vulcain, très attachés à la matière, Ahriman établit les premières écoles de magie noire (3). Les Atlantes accumulaient et distribuaient la force universelle du Tao (Vril), l’éthérique, à travers des réseaux de cristaux géométriquement et géographiquement disposés, dans le but de contrôler les forces des éléments, transporter les individus et les denrées et, sous le contrôle d’élites mégalomanes, pour manipuler l’esprit des masses. Alors que la Lémurie fut détruite par le feu souterrain déchaîné par les passions humaines, l’Atlantide fut inondée par le Déluge (-10000) causé par l’abus des forces des éléments, mises au service de la magie noire la plus démesurée.

La corruption par Ahriman des Mystères de la grande époque post-atlantéenne
Environ dix mille ans avant notre ère, notre civilisation émergeait du déluge. 6000 ans avant notre ère, en contrepoids à la culture luciférienne omniprésente (révélée par des grands maîtres lucifériens qui aujourd’hui peuplent la lune), des érudits bâtirent des obélisques, des tours de Babel, des tours d’ivoire du haut desquels ils développaient une science ahrimanienne de l’astronomie et les lois cosmiques(4). Les mystères commencèrent à dégénérer : les mystères de Mars se changèrent en sacrifices d’enfants, ce que symbolise le Minotaure du labyrinthe de Crète - l’inversion satanique du Temple de Salomon. Les mystères de Vénus, où se pratiquait la prostitution sacrée, ont dégénéré en magie sexuelle. La déviance des Mystères de Vénus est racontée dans la Bible dans la danse de Salomé à la cour du roi Hérode. Pour la récompenser, ce dernier lui concéda un vœu : qu’on lui apporte sur un plateau d’argent la tête de Jean Baptiste. Ce symbole représente aussi les mystères solaires corrompus, l’anti-Graal.

Peu avant l’an 666, des aristotéliciens gnostiques, chassés par l’empereur Justinien, trouvèrent refuge en Perse à Jundi Shapur où ils établirent une grande École de sagesse grecque. On y enseignait l’anatomie, l’astronomie, la chimie, les mathématiques et la philosophie. Les scientifiques de Jundi Shapur pratiquaient des formes perverties de méditation et de magie au cours desquelles Béhémot (Ahriman) leur apparaissait et les inspirait, déversant en eux son génie démoniaque instinctif et intellectualisé à l’extrême. Il leur inspira le matérialisme, la méthode scientifique moderne, le dualisme corps-esprit (que le concile de Nicée de 987 instaurera à la place du ternaire corps-âme-esprit), l’idée que l’âme ne survit pas à la mort et que la pensée n’est qu’un reflet passif de l’intellect universel. C’est grâce à leur traduction d’Aristote en arabe que celle-ci a pu arriver jusqu’à nous, or ils en ont fait un aristotélisme tronqué, rationaliste et matérialiste. Le but d’Ahriman était de provoquer la réalisation précoce de l’individualisation (âme-conscience), dont le développement ne devait commencer que vers 1414 pour culminer vers l’an 3000. Alors que Lucifer veut fixer notre attention sur le passé et nous ramener dans l’ancienne clairvoyance atavique, Ahriman veut précipiter le futur dans le présent prématurément.  Si l’école de Jundi Shapur n’avait pas été massacrée par les musulmans fanatiques, Ahriman aurait atteint son but et les techniques modernes (le moteur à explosion, l’électromagnétisme, le nucléaire, l’ordinateur, etc.) auraient vu le jour en 666 alors que l’humain n’était pas assez mûr pour gérer un tel génie instinctif, automatique. Notre développement spirituel aurait avorté. La famille Ben Jesu a pu échapper au massacre est s’est enfuie à Bagdad, où Al Rachid et plus tard Avicenne et Averroès poursuivirent la tradition rationaliste arabe. De là vient la méthode scientifique moderne de Francis Bacon, qui n’est autre que la réincarnation d’Al Rachid. Bacon a tué le spirituel dans le langage en postulant que toute information peut être traduite en code binaire, principe précurseur de l’ordinateur et de l’intelligence artificielle. Bacon imaginait un futur où le progrès scientifique et le confort amené par les avancées techniques établiraient un paradis sur terre, une « nouvelle Atlantide » en Amérique. Le courant souterrain issu de Jundi Shapur prépare depuis quatre siècles l’incarnation d’Ahriman, due pour 1998, en répandant du matérialisme. Il apparaît que les impulsions de Jundi Shapur soient revenues dans le matérialisme historique de Marx et dans le marxisme léninisme qui inspira le bolchevisme. Une part des intellectuels de Jundi Shapur se serait réincarnée dans des grands penseurs matérialistes du XIXe siècle. Une autre part se serait réincarnée dans les scientifiques concepteurs de la bombe atomique à Los Alamos, Nouveau-Mexique. Le matérialisme ahrimanien de Jundi Shapur, en ce qu’il réalise le futur prématurément, sont aussi à l’origine du développement de l’ordinateur et de l’intelligence artificielle à Silicon Valley.

En 1332, 666 ans après Jundi Shapur, le roi de France Philipe Lebel et le Pape Clément V, deux puissants mages noirs du Taotl mexicain, éradiquèrent les Templiers et, du coup, leur projet social, que Steiner tenta de raviver avec son « organisme triarticulé ». Sous la torture, les Templiers perdirent conscience et leur Ego fut extrait de force, dissocié. Ce vide fut comblé par Baphomet-Ahriman et, sous l’effet de cette possession démoniaque, les tortionnaires ont pu leur extirper des faux aveux.
Michaël a fait tomber le Dragon la première fois dans l’Ancienne Lune(5), une autre fois lors de la chute des anges de Lucifer, une autre lors de la chute d’Adam par laquelle l’égoïsme pervertit son âme, puis une autre, causant des épidémies de bacille, de Peste et de variole, et enfin une dernière fois en 1879, jetant les Esprits des ténèbres (anges et archanges déchus) dans nos têtes, qui devint leur nouveau champ de bataille(6). C’est Lucifer qui a été jeté des mondes spirituels dans la tête des hommes; Ahriman, lui, vient de sous terre. Surtout depuis 1879, des êtres ahrimaniens, les humains prématurés de la future Terre, « Jupiter », s’incarnent dans des individus haut placés et influencent leur volonté inconsciente. D’autres êtres ahrimaniens influencent l’intellect des matérialistes, d’autres ravalent l’humanité à son identification à la race et à la nation, d’autres enfin sont en fait l’âme de défunts qui, à cause de leur paresse, de leur matérialisme ou de leur immoralité, sont devenus temporairement instruments de destruction manipulés par Ahriman. Michael respecte à ce point notre liberté qu’il ne peut rien faire pour nous sauver du Dragon si nous ne le combattons pas en nous-mêmes. Or il faut comprendre qu’il ne s’agit pas d’éradiquer le mal mais de le transformer.

L’influence d’Ahriman est sans cesse croissante. Son domaine étant la matière, il inspire la pensée matérialiste - non pas seulement le consumérisme, mais aussi l’entendement du monde qui considère que les phénomènes matériels ont des causes strictement matérielles, physico-chimiques. Ahriman soude la pensée au cerveau, enchaînant l’individu au matériel. La pensée devient passive, un pâle reflet des impressions sensorielles. L’homme pense de façon abstraite, aride et intellectuelle, et se voit comme un animal intelligent (darwinisme) ou une machine biologique. Si Ève est séduite par le Serpent séducteur, le feu luciférien des passions, l’homme a la propension à servir Ahriman, Méphistophélès, l’intellect rusé et calculateur. Lucifer est chaud et gonfle l’égoïsme ; Ahriman est froid et sans âme. Ahriman voudrait pouvoir bloquer toute évolution spirituelle, nous enfermer dans la quête de confort, de plaisirs, d’avoirs, de savoirs, de pouvoirs, de prévisibilité, de structure, de formalité.

Le Gardien du Seuil
Le Seuil du spirituel se trouve à l’intérieur et à l’extérieur de soi : à l’intérieur c’est l’écran de la mémoire, à l’extérieur c’est le voile des apparences, la Maya. L’humanité a franchi le Seuil au début du vingtième siècle, avec la fin du Kali-Yuga et le retour éthérique du Christ qui, apportant avec lui les nouvelles facultés de clairvoyance permettant de le percevoir, annonce le début du nouvel âge de lumière. Or, parce que l’humanité était mal préparée à cette traversée, les frontières du Seuil, qui normalement gardent les éléments subconscients sous le seuil de la conscience, ne sont plus aussi étanches qu’avant. Voilà qui explique la montée des troubles anxieux et des maladies mentales, laquelle doit nous apparaître comme un signe des temps. Le Gardien du Seuil nous cache le monde invisible, qu’on ne saurait voir sans frémir. On ressent sa présence lorsque, en s’approchant du Seuil, on est pris d’un brûlant sentiment de honte. Celui-ci vient du fait que le Gardien est le produit de nos actes de nos vies antérieures et fait en sorte que notre karma nous revienne en bonne et due forme, du moins tant qu’on refuse de prendre sur soi cette responsabilité. On est responsable de son existence;  c’est notre Double. C’est donc à nous qu’il incombe de le transformer. Il faut prendre garde toutefois, car voir le Gardien en face, l’image hideuse de soi-même, est une expérience terrifiante, voire dangereuse. C’est pourquoi il faut avoir subi une préparation morale adéquate. Si la pensée logique et la conscience morale ne sont pas assez fortes au moment de franchir le Seuil, une entité ahrimanienne entre en nous à notre insu, sous le seuil de la conscience, d’où elle nous influence. On revient alors avec un passager clandestin à son bord. Lorsqu’un scientifique étudie les propriétés de la matière, il déchire le voile des apparences sensibles et franchit le seuil séparant le matériel du spirituel pour déboucher dans le monde soi-disant subatomique, la sous-nature, royaume des élémentaux ahrimaniens. Inconscient de l’existence de tels êtres, il est d’autant plus vulnérable aux élémentaux ahrimaniens qu’il regorge de pensées matérialistes (7). Sous leur influence, il se sent plus intelligent, rusé et astucieux. Dans le meilleur des cas, il peut recevoir une idée d'invention géniale; dans le pire des cas, il devient « savant fou » ou tueur sadique. Caligula et les Césars ont exigé l’initiation sans préparation et sont devenus des tyrans mégalomanes. En l’absence d’un juste sens moral, l’individu revient dominé par son intellect, au service de ses instincts de destruction.

La huitième sphère
Derrière notre monde se dresse un monde artificiel et spectral créé par Lucifer et Ahriman : la huitième sphère(Cool. Lucifer a initié la création de la huitième sphère en préservant illicitement des formes-imaginations de l'Ancienne Lune, le stade planétaire précédant la Terre actuelle. Ahriman matérialise ces formes-imaginations en les remplissant de substance minérale volée à la Terre. Lucifer et Ahriman collaborant à faire échouer un maximum d’humains et de matière terrestre dans la huitième sphère, l’Abîme dont nul voyageur ne revient, dans le but de faire avorter la transformation de la Terre en une Nouvelle Jérusalem (Jupiter). Pour ce faire, Lucifer et Ahriman s'emparent de la matière de la tête, la matière la plus spiritualisée de tout le corps. Pour empêcher que trop de matière terrestre et cérébrale ne tombe aux mains de Lucifer et Ahriman, l’Élohim Yahvé (Jehovah) a créé la Lune comme contrepoids à la huitième sphère(9). En créant la Lune, Yahvé a fondé les rapports humains sur la procréation, la reproduction, l’hérédité corporelle, des forces lunaires. Ainsi, quelque chose qui est indépendant de la tête, plongeant ses racines dans les fondements mêmes du corps humain (l’hérédité), se transmet de génération en génération pour contrer l’activité de Lucifer.

   Steiner a révélé que les loges occidentales égoïstes répandent sciemment du matérialisme dans la culture de façon à exercer une influence calculée sur les masses. Après la mort, les individus matérialistes se retrouvent prisonniers de ces loges qui les utilisent pour leurs propres fins. Le spiritisme et la médiumnité, diffusant un « matérialisme spirituel », seraient des mises en scènes des loges occidentales ahrimaniennes. Tout penchant pour le matérialisme (le scientisme, la science-fiction, le spiritisme, la médiumnité, etc.) incline vers la huitième sphère, où les âmes restent prisonnières. Steiner soutient que de « prêter l’oreille aux annonciations merveilleuses des clairvoyants visionnaires est la manifestation d'un amour pervers pour la huitième sphère ». On observe ce phénomène dans les régressions sous hypnose, les « thérapies de vies antérieures », les expériences de transe, seconde vue, etc. Les hallucinations causées par une disposition pathologique du corps ou des psychotropes ou grâce aux anciennes techniques de yoga (que l’homme moderne doit éviter), sont de même nature, artificielle, que la huitième sphère. L’ancienne clairvoyance instinctive, atavique et visionnaire n’est rien de plus qu’une régression à l’état de conscience de l’Ancienne Lune, le stade planétaire précédant la Terre actuelle. Il faut acquérir la pensée logique pour développer une science spirituelle clairvoyante adéquate. Les clairvoyants naturels qui manquent de pensée logique, qui seule permet de discriminer le réel de l’illusoire, sont égarés par des visions et celles-ci sont un symptôme de la perte de la volonté individuelle et du libre-arbitre dans la huitième sphère. Dans la médiumnité, par exemple, des élémentaux ahrimaniens, des entités d’une intelligence extrême, investissent le cerveau du médium alors que son propre Ego s’est éclipsé. Quand ces êtres répondent aux questions, ils négligent leur fonction cosmique, liée à notre futur, qui est de transmettre les achèvements techniques d’une génération à l’autre. Dans la médiumnité, ils s’emmêlent dans le présent, mettant ainsi notre futur en péril. Des informations extrêmement justes peuvent être révélées par la médiumnité, or elle n’est pas une voie d’ascension spirituellement légitime. Ce sont plus souvent des femmes qui ont un don de spiritisme ou de médiumnité parce qu’elles ont conservé les clés de la clairvoyance atavique de par leur constitution particulière qui les rapproche de leur nature profonde, lunaire. Les élémentaux ahrimaniens s’infiltrent dans le médium via ses émanations chimiques (ectoplasme); à ce stade un processus s’apparentant à la magie noire s’enclenche. Les médiums n’en sont pas conscients, mais le mage noir, lui, l’est tout à fait lorsqu’il conjure des élémentaux ahrimaniens (ses esprits familiers) à entrer dans ses émanations pour qu’ils réalisent ses désirs. Il se passe quelque chose de semblable dans l’hypnose : les suggestions hypnotiques de l’hypnotiseur déversent une charge subtile éthérique dans l’hypnotisé, de sorte que toutes les arrières pensées (même non-dites) de l’hypnotiseur sont reflétées dans l’esprit passif du patient. L’hypnose viole carrément le libre-arbitre et la volonté individuelle en transgressant les barrières de la conscience éveillée. C’est un jeu très dangereux qui mène ses pratiquants dans la huitième sphère, où ils resteront liés l’un à l’autre jusqu’à ce que ces liens soient dissous par la prise de conscience mutuelle du tort causé.

Aujourd’hui, tout est administré par ordinateurs reliés en réseau par câble, ondes radio ou satellite. Les fax, les téléphones portables, radios, télévisions, radars, satellites, guidage de missile, etc., bombardent l’atmosphère et le cosmos de milliards d’ondes électromagnétiques, faites de séries de 1 et de 0, utilisant la dualité du magnétisme et de l’électricité. Une entité gargantuesque est née : l’araignée du Net, faite de l’activité collective et « consciente » de tous les ordinateurs en réseaux. La pensée, après avoir été vidée de tout contenu spirituel par le mode binaire, commence à nouveau à s’emplir d’esprit, non pas de l’esprit des puissances divines mais de l’esprit des êtres ahrimaniens qui habitent le monde souterrain, la sous-nature (les forces mécaniques, électriques, magnétiques, nucléaires), et veulent nous y entraîner. Comme Ahriman, qui veut posséder la planète, des démons ahrimaniens viennent de sous terre pour envahir notre monde et nous remplacer(10). Ainsi, un Double ahrimanien entre en nous peu avant la naissance. Sous l’influence du Double, qui lie sa (notre) pensée aux processus électriques du cerveau et du système nerveux, les pensées deviennent des formes de vie machinales et étendent de vastes réseaux sur terre, dans l’atmosphère et dans le cosmos. Dans le développement technoscientifique, le technicien n’est que l’instrument du Double ; seuls les démons ahrimaniens, infiniment intelligents, comprennent vraiment les ordinateurs.

L’influence d’Ahriman sur l’activité humaine entraîne un nombre croissant de cataclysmes : éruptions volcaniques, inondations, tremblements de terre, par lesquelles les élémentaux manifestent qu’il est grand temps que nous nous s’éveillions à leur existence. Selon l’anthroposophe Bernard Lievegoed, le sommet d’activité des cataclysmes et du règne d’Ahriman se situe entre 2020 et 2040. L'Abîme sera grande ouverte, les démons vont entrer par milliers. Un règne totalitaire s’instaurera, qui fera pâlir le national socialisme et le bolchevisme. Manu sera réincarné pour mener la résistance, or sa seule présence ne garantit rien. Ahriman aussi sera incarné dans un humain. Toutes nos pensées, paroles et gestes influencés par les entités ahrimaniennes et lucifériennes concourent à la formation des corps physiques, éthérique, astral d’Ahriman. Ahriman est aussi incarné « macrocosmiquement » dans le réseau artificiel de l’électronique. Selon l’anthroposophe Patrick Steensma, sept aspects caractérisent la préparation de l’incarnation humaine d’Ahriman: 1) la suprématie de la pensée abstraite, à l’origine d’une vision du monde matérialiste et mathématique ; 2) la congélation des savoirs dans des cannes de conserves (archives) ; 3) la foi dans le quantitatif et les statistiques ; 4) l’activité intellectuelle ennuyée et dépourvue d’enthousiasme ; 5) l’esprit de clocher et le nationalisme ; 6) l’interprétation fondamentaliste des Écritures, qui mène à une vision hallucinée du Christ et la conception d’un Jésus strictement humain ; 7) l’établissement d’écoles d’occultisme visant le réveil chaotique et sans préparation adéquate de la clairvoyance atavique, illusoire et hallucinée, tel qu’on peut le constater actuellement dans la tendance à chercher la clairvoyance dans les liens héréditaires(11)  

D’ici la fin de la cinquième époque culturelle (1414 à 3577), vont émerger trois nouvelles facultés spirituelles, qu’Ahriman veut faire dévier : l’occultisme eugénique en Orient, l’occultisme hygiénique en Europe et l’occultisme mécanique en Occident. Selon Steiner, le bolchevisme aurait été planifié par des sociétés secrètes occidentales détenant de grands secrets concernant le futur de l’humanité, pour saboter la mission spirituelle de l’Europe de l’Est(12). L’Europe de l’Est est en effet destiné à développer les facultés d’hygiène psychique, une médecine de l’âme tenant compte de l’influence des morts sur la santé des vivants. La vaccination contre toutes les maladies imaginables est un autre facteur nuisant au développement de cette faculté : l’enfant perd ainsi la capacité de développer une âme et se trouve incapable de trouver le sens de sa vie. La « croyance » en une réalité spirituelle sera considérée comme une maladie mentale et le potentiel de développement psychique et spirituel sera dépisté dans les gènes et interprété comme une « disposition à la maladie mentale » nécessitant une médication appropriée.

L’eugénisme occulte est lié à la mission de l’Orient. Il est dévoyé par l’utilisation des forces duelles (bien-mal) du Sagittaire (forces de Minuit) dans le but de favoriser l’incarnation d’âmes mauvaises. La faculté eugénique occulte éclairée par une compréhension spirituelle des lois astrologiques de la naissance permettra au contraire de favoriser la naissance d’individus moraux. Il est aussi dévoyé par l’activité desdits “extraterrestres”, qui étudient le clonage et la génétique en volant la force vitale des organes génitaux d’humains enlevés(13).

Le mécanisme occulte qui sera développé en Amérique permettra de mettre des machines en mouvement en vertu de la loi de résonance que découvrirent Keely, Wilhelm Reich et Tesla au début du XXe siècle. La technique morale sera développée par certains individus qui pourront mettre des machines en marche en leur transférant « comme par magie » les ondulations rythmiques cosmiques de la Vierge et du Poisson (forces du Matin et du Soir). Cette faculté leur viendra de leur qualité morale exceptionnelle, laquelle leur permettra de diriger l’action des bons élémentaux qui les entourent en permanence. Le développement déviant des forces de l’occultisme mécanique entraînera la mécanisation sociale et permettra aux élites de contrôler les masses en paralysant toute tentative de soulèvement. L’imposition des micropuces (qui utilisent des cristaux) et l’utilisation des technologies à extrêmes hautes et basses fréquences électromagnétiques, telles que le projet HAARP pour la manipulation de la conscience humaine, servent un tel agenda. Les loges occidentales ahrimaniennes savent que les forces géomagnétiques exercent une action excitante sur le Double, qui éclipse alors plus facilement l’individu. Elles savent aussi que cette action géomagnétique est très puissante sur le continent américain, tout particulièrement dans les Rocheuses, le repaire d’Ahriman(14). Le flux constant d’ondes électromagnétiques dans lequel on baigne, couplé à l’effet excitant du géomagnétisme sur le Double, nous lie aux machines et aux entités ahrimaniennes telles que le Double. À proximité des machines émettant de l’électromagnétisme, les terminaisons nerveuses sont durcies et « meurent » car l’électricité et le champ magnétique font sortir des nerfs tout ce qui est spirituel. La pensée sera donc de plus en plus ahrimanienne. À l’avenir, l’homme et la machine seront de plus en plus étroitement liés. Une race matérialiste, animale et sans âme se formera, mènera la technoscience à son paroxysme, et ce dans tous les domaines. Ahriman fait déjà miroiter à ses « élus » le pouvoir que leur procurera ces technologies : « Si vous combinez tous les ordinateurs en réseaux, vous aurez l’omniscience, et vous pourrez contrôler le monde, être tout-puissants !» On assiste à la répétition karmique de l’Atlantide, avec son obsession du pouvoir et du contrôle absolu. En plus de favoriser le développement technologique, les loges occidentales répandent des courants de pensée matérialiste et intellectualiste, qui, allié à l’omniprésence des technologies et au géomagnétisme, causent le durcissement de l’éthérique et permet au Double éthérique ahrimanien de nous dominer. Pour eux-mêmes, les initiés de ces loges occidentales ahrimaniennes gardent le secret de l’immortalité ahrimanienne, par laquelle ils durcissent consciemment leur corps éthérique afin de pouvoir continuer à l’habiter après la mort, dans une sorte de demi-vie artificielle. Ces pratiques permettent de contourner le circuit naturel de la reproduction pour se former illicitement un nouveau corps physique dans lequel s’incarner.(15) Que le durcissement de l’éthérique soit recherché consciemment par des initiés de loges ahrimaniennes ou qu’il soit subi inconsciemment par les populations, l’individu reste, après la mort, prisonnier de son corps éthérique et soudé à la terre au lieu de s’élever normalement dans les sphères planétaires. En combinant technologie et art occulte, il sera possible de créer des machines qui utilisent littéralement les esprits des défunts retenus dans ces loges : par des procédés maléfiques, les morts seront irrésistiblement attirés dans le champ électromagnétique de la toile de l’intelligence artificielle, pour être illicitement introduits dans la vie humaine par la voie du signe zodiacal des Gémeaux, lié au binaire, à la polarité du magnétisme (nord-sud) et de l’électricité (+ -). Les élites se serviront de ces machines mues par les forces cosmiques des Gémeaux pour exercer leur influence sur toute la planète. Dans le futur, l’être-araignée de l’intelligence de l’ordinateur n’aura plus besoin de réseaux de machines séparées : elle aura pour fondement les champs magnétiques et électriques de la Terre elle-même, la transformant, par les forces mécanisantes des Gémeaux, en un véritable mécanisme automatique, un système électronique habité par des furies de démons. Les vibrations humaines intellectualistes et mécaniques vont entrer en résonance avec le cosmos, déclenchant d’incontrôlable réactions en chaînes dans l’atmosphère, un pivotement de l’axe terrestre, voire même une désynchronisation des cycles cosmiques eux-mêmes! Dans les siècles à venir, le pouvoir de l’esprit sur la matière sera devenu une réalité. On aura découvert que la pensée est la face intérieure de l’atome et qu ce dernier n’est en fin de compte que de l’électricité congelée. Puisque l’intellect et l’influx nerveux sont liés aux forces sous-naturelles de l’électricité et de l’atome, on pourra créer et détruire par la seule pensée. Et la sous-nature est liée aux mondes souterrains infernaux! Le réveil de la clairvoyance, la découverte du pouvoir de l’esprit sur la matière et l’exploitation des âmes des défunts dans le fonctionnement de machines « géomagnétiques », sont autant de facteurs menant l’humanité à la guerre de tous contre tous, causant la destruction finale de notre civilisation.

Lorsque, vers l’an 8000, la Lune se réunira avec la terre, les forces durcissantes et pétrifiantes de la Lune vont créer des conditions redoutables qui révèleront finalement aux hommes la vérité au sujet de leur pensée : densifiée dans l’atmosphère éthérique, leurs pensées matérialistes et intellectuelles vont cesser de n’être qu’un fantôme et prendront vie de façon effroyable, recouvrant la terre d’une nuée d’être horribles ressemblant à des araignées mécaniques abominablement intelligentes (l’intelligence artificielle) et enchevêtrées les unes dans les autres, un peu comme dans le film La Matrice. Les individus qui n’auront pas vivifié leurs concepts matérialistes, intellectuels et fantomatiques resteront prisonniers du mécanisme des entités ahrimaniennes qui s’empareront alors de la Terre et dont ils n’auront pu se libérer. Les hommes qui auront vivifié spirituellement leur pensée s’uniront aux êtres surhumains et semi-angéliques des planètes (les êtres de Vulcain, Mercure, Vénus, etc.), qui descendront de plus en plus sur Terre à l’avenir de pour nous aider à développer la science spirituelle.

Ahrimane veut s’emparer de la Terre, la durcir et empêcher sa transformation future en Jupiter pour, à la place, ravaler toute la création à l’état de chaos primordial, dans la huitième sphère, où il régnerait comme le Dieu d’une nouvelle création mécanique. Toutefois, lors de la réalisation du 666, dans le sixième cycle humain/terrestre (l’ère future de Vénus), la huitième sphère sera jetée dans l’Abîme. Voilà le sens ultime des symboles apocalyptiques de la chute de la Prostituée de Babylone, du rejet des sept coupes de colère ainsi que du Serpent et de la Lune (investie de tout le mal) écrasés sous le pied de la Femme vêtue de Soleil(16).

     Lucifer est un Ange déchu, Ahriman un Archange déchu, les Asuras des Archées déchus et Sorat un Élohim déchu. C’est à Denys l’Aréopagite que Steiner emprunta cette terminologie des neuf hiérarchies célestes, intermédiaires entre Dieu et l’homme (la dixième hiérarchie tout au bas) : les Anges (Gardiens), les Archanges (des Peuples), les Archées (du Temps), les Élohim ou Puissances, les Dynamis ou Vertus, les Kyriotetes ou Dominations (Esprits de Sagesse), les Trônes (Esprits de Volonté), les Chérubins et les Séraphins.
     L’éthérique, c’est les forces formatrices cosmiques organisant et vivifiant la terre et le vivant. Ces forces sont en fait des êtres spirituels : les élémentaux, qui constituent l’âme de Gaia. Ces êtres n’ont pas de moi indépendant, mais ils ont l’âme et règnent dans l’éthérique sur les dites « lois » de la nature (Éléments, cycles journalier, lunaire, saisonnier et solaire). Dans le futur, la Terre spiritualisée, que Steiner appelle Jupiter, sera peuplée des élémentaux arrivés au stade humain alors que nous serons devenus des anges et veillerons sur eux.
     Les sciences et les arts découlent des mystères de Vulcain. Les Vulcains, descendants de Caïn, sont le dernier groupe humain à s’être incarné en Atlantide, s’ancrant ainsi plus profondément dans la matière. Ils joueront un rôle important dans le développement de la technique morale, liées aux élémentaux, dans la lutte contre la magie noire et les aberrations technologiques futures découlant de la trahison des mystères de Vulcain.
     On trouve de telles tours chez les Yézidis du Kurdistan (tours de Shaitan), mais aussi au Tibet, en Perse, au nord de la Mandchourie, à Niger, au Soudan,  en Asie mineure, en Syrie, en Mésopotamie,  au Turkestan et dans l’Oural. Elles servent de centres sataniques de projections de courants mentaux.
     L’évolution  humaine/terrestre a traversé les stades de Saturne, Soleil et Lune. Dans le futur, après la présente Terre matérielle, elle traversera les stades de Jupiter (où l’humain deviendra un Ange), Vénus (où il devient Archange ou sombre dans l’Abîme du 666), et Vulcain (où il devient Archée, Créateur).
     C’est à ce moment que des loges maçonniques, devenues des coques vides, ont été envahies par les Esprits des ténèbres et mises au service d’intérêts politiques et économiques liés au nouvel ordre mondial.
     Les scientifiques qui croient avoir trouvé dans la loi du Chaos les principes organisateurs de la vie et du social confondent les forces chaotiques et destructrices de la sous-nature avec les forces formatrices, l’éthérique.
     En dehors de la vie et la mort, il y a la possibilité d’existence spectrale, une sorte de substance électromagnétique empreinte de sensation et de conscience. L’individu conserve un poids et une mesure, comme dans le monde physique,  mais son existence n’est plus que virtuelle.
     Contrairement à ce qu’en dit la théosophiste H .P. Blavatsky, qui identifiait la huitième sphère à la Lune, faisant ainsi du dieu lunaire Yahvé un ennemi.  Or le mal est bel et bien lié à la Lune. Yahvé n’est pas l’unique habitant de la Lune: des hordes d’êtres ahrimaniens et lucifériens y ont été emprisonnées.
    Pareillement, certains croient que des personnalités haut placées (politique,  finance, corporations) ont été remplacées par des doubles d’eux-mêmes, des humains simulacres dotés d’une psyché absolument identique à l’original. Ils seraient conçus au Nevada, qui, comme on sait, est le lieu de prédilection d’Ahriman.
     Holy Blood, Holy Grail de Baigent, Lincoln et Leigh, et Le Code De Vinci de Dan Brown mènent le chercheur sur une fausse piste en prétendant que le Christ s’incarne dans une lignée royale, mérovingienne.
     L’Ordre des Thugs formait des assassins destinés à éliminer des personnalités politiques importantes, de façon à influencer stratégiquement le cours de l’histoire suivant leurs propres intérêts. Grâce à des médiums, les maîtres de l’Ordre de la Main Noire soutiraient de l’esprit de leurs victimes des connaissances capitales concernant le futur de l’humanité. Seul un individu décédé aussi subitement et violemment, vivant une sorte de « naissance spirituelle prématurée » laissant ses facultés intellectuelles intactes, est enclin à révéler des informations aussi traîtreusement. L’assassinat de Franz Ferdinand est redevable à l’activité de tels Ordres..
     Selon Nicolaas De Jong (2001), les prétendus extraterrestres sont plutôt intraterrestres, des élémentaux déchus (gnomes, sylphes, nymphes et fées) dirigés par des hiérarchies angéliques déchues. Les petits Gris à grosse tête et aux yeux ovoïdes viennent de Lucifer, les reptiliens (le Double) d’Ahriman, et les insectoïdes des Asuras (la Bête). Ils sont liés à la sous-nature, aux forces éthériques déchues : respectivement l’électricité, l’électromagnétisme et le nucléaire. Ahriman matérialise l’éthérique, entraînant ainsi la chute d’un grand nombre d’élémentaux dans les couches souterraines. D’Ahriman, ils ont pris l’idée de nous entraîner dans la sous-nature et de s’emparer de la planète au lieu de suivre le plan divin qui les destine à être les futurs humains de Jupiter.
     Ce n’est pas un hasard si le lieu de prédilection pour le développement de l’intelligence artificielle et de l’ordinateur, Silicon Valley, est situé en plein dans les Rocheuses : c’est parce que les forces durcissantes de l’éther-vie, très concentrées dans les Rocheuses, permettent à Ahriman de mieux s’ancrer dans le physique.
     Ces loges détiennent les secrets la cristallisation de la matière par l’éther-vie et donc de la formation de l’ADN. Ils se servent du pouvoir de l’or pour forcer l’introduction de l’esprit dans la matière, ce qui leur permet, avec leurs pratiques magiques et leur connaissance des courants éthériques géographiques/géométriques, de s’incarner et de s’excarner à volonté via la porte du treizième signe zodiacal (le Serpent) et grâce aux forces du Midi (Gémeaux), en conformité avec la plus pure tradition de la magie noire atlantéenne.

Bibliographie:

DE JONG, Nicolaas
2001   UFO’s: the search for truth, reality and tools for their redemption (http://www.bruisvat.nl/english/ufo2.htm)

LIEVEGOED, Bernard
1993   The Battle of the soul

NESFIELD-COOKSON, Bernard
1998   Michael and the Two-Horned Beast.

KOULIAS, Adriana
2004   The Grail Stream and the Anti Grail Stream (http://www.anthroposophyinsydney.org/Grail.htm)

SEASE, Virginia & Manfred SCHMIDT-BRABANT
2003   Paths of the Christian Mysteries From Compostela to the New World

SEDDON, Richard
2002   The Future of Humanity and the Earth, as foreseen by Rudolf Steiner

STEENSMA, Patrick
2001   UFO’s: Pre-eminent phenomena of our time: contemporary esoteric background on UFO’s (http://www.bruisvat.nl/english/ufo1.htm)

STEINER, Rudolf
1905   L’initiation, ou comment acquérir la connaissance des mondes supérieurs
1909   The Deed of Christ and the Opposing Spiritual Powers: Lucifer, Ahriman,
Mephitopheles, Asuras
1905   The Occult Movement of the Nineteenth Century
1917   Secret Brotherhoods and the Mystery of the Human Double
1922   Nature Spirits
1923   The Archangel Michaël : his mission and ours

EMBERSON, Francis Paul:
2000   De Jundi Shapur à Silicon Valley: L’impulsion spirituelle derrière le développement des ordinateurs et l’avenir de la technologie dans leurs relations avec le Mouvement anthroposophique. Les Trois Arches.
Journalisée

  Ahriman : de l’Atlantide à la fin de notre grande époque post-atlantée
« Répondre #1 le: 04 Décembre 2006 - 15:18:29 » par Invité
bonjour
Quand tu parles de la huitième:
Peux tu m'espliquer pourquoi le yoga serait il à proscrir ? Ainsi que la méditaion ?  (pas la priere ?)
Journalisée

  Ahriman : de l’Atlantide à la fin de notre grande époque post-atlantée
« Répondre #2 le: 05 Décembre 2006 - 00:38:06 » par Invité
Le yoga est une sorte de méditation mais toute méditation n'est pas nécessairement yoga.

La méditation et la prière: tant que vous voulez.

Le yoga par contre... selon Steiner ça correspond à une étape antérieure de notre évolution, à un passé lointain où on dépendait de gourous et on devait répéter des mantras pour éliminer la pensée et le sentiment du moi (ces orientaux avaient peur du moi, lié à la Maya de la matière, à l'illusion du monde, l'occident ne pense pas comme ça). Ces techniques servaient aussi à spiritualser le sang, à augmenter sa force pour qu'il soit capable de supporter le moi dans le futur, qui est déjà là maintenant. Continuer ces pratiques n'a plus de sens car le sens du moi est déjà intégré depuis longtemps.

Mettons grosso modo qu'il y a eu 4 grandes voies de développement spirituel dans l'histoire (c'est caricatural, mais les grande lignes se résument à ça disons)
1. voie hindoue yogique
2. Les anciens Mystères et la Gnose reçue lors d'un coma/sommeil de 3 jours.
3. voie chrétienne (les sept stations dela Croix vécues intérieurement via les coups du destin)
4. voie rosicrucienne ; méditation et étapes de purification alchimique liées aux planètes
5. science spirituelle, philosophie de la liberté, perception de la pensée et penser de la perception comme activité spirituelle. Penser est une activité spirituelle, mais la plupart du temps elle ne fait que réfléchir sur les percepts et les concepts sans atteindre à l'activité spirituelle sous-jascente. C'est une transformation de la respiration yogique en méditation sans exercice de respiration: un percept suscite la formation d'un concept qui peut être observé en cours de formation, comme on inspire. On peut émettre une pensée consciemment en réfléchissant sur le concept lui-même et celui qui émet le concept, déclenchant une boucle de rétroaction de prise de conscience de soi, comme une expiration, une imagination produite consciemment. Ça révolutionne les vieilles techniques de respiration du passé. Aujourd'hui, ces techniques de respiration sont non seulement une intoxication, elles déforment les chakras en suscitant des hallucinations. Steiner disait que des entités lucifériennens manipulent nos chakras quand on s'adonne aux anciennes techniques de respiration.

yoga du passé:
inspir / expir par la respiration physique

yoga paulinien (exposé dans La Philosophie de la Liberté):
percept-inspir (inspiration) venant de l'extérieur de la conscience / concept-expir comme imagination produite consciemment et non pas seulement comme une réflexion passive.

C'est peut être pas convainquant, mais ça fait sens pour moi.

Druid
Journalisée

 (Lu 7683 fois) [1]
Aller à:  


Accueil
Aide
Rechercher
Liste des membres

Identifiez-vous
Inscrivez-vous





SMF - Just Installed!



728 Messages
154 Fils de discussion
42 Membres
Dernier membre: jeanreve

Propulsé par PHP
Propulsé par MySQL
XHTML 1.0 Transitionnel valide !
CSS valide !



Powered by SMF 1.1.4 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
Simplicity design by Bloc