22 Septembre 2017 - 08:15:58
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
« Signes des tempsSignesInfos du mondeCoïncidences célestes »
 (Lu 4703 fois) [1]

  Coïncidences célestes
« le: 16 Février 2007 - 10:29:55 » par Mathieu
Deux news récentes. Entre celui qui tombe de haut et s'en sort bien, et celle qui monte tout en haut et s'en sort bien aussi. Amusant. Sauf pour cette parachutiste belge dont l'assassin a saboté le parachute en novembre dernier !

Citation
Et maintenant cette nouvelle extraordinaire, on pourrait même dire un miracle. Le parachutiste néo-zélandais Michael Holmes a survécu à une chute de 4 500 mètres, alors que son parachute avait refusé de s'ouvrir.

Michael Holmes était parti lundi pour Taupo, une destination touristique située sur une île du nord de la Nouvelle-Zélande. Ce qui devait être un saut sans histoire s'est avéré être un test entre la vie et la mort. Alors qu'il est dans les airs, Michael découvre que son parachute principal ne répond pas. Il décide immédiatement de s'en débarrasser puis tente de déployer son parachute de réserve. Horreur, le 2e parachute ne répond pas non plus. La tragédie semble inévitable. Mais alors, le miracle se produit. Sa chute est freinée par un buisson épineux. Michael Holmes ne souffre que d'une foulure à la cheville et a encore du mal à croire ce qui lui est arrivé. S'il était tombé un peu plus à gauche ou un peu plus à droite, il se serait écrasé sur le sol.

Li Shan, CCTV.
Citation
Une parapentiste allemande survit à un envol à 9.000 mètres
16.02.07 | 09h42

Agrandir la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Imprimer cet article
   
Par Rob Taylor

CANBERRA (Reuters) - Prise au piège dans une tempête, une championne allemande de parapente s'est retrouvée pendant près de dix minutes à une altitude supérieure à celle de l'Everest, mais a survécu à cette mésaventure dans laquelle un Chinois a péri.

Alors qu'elle volait au-dessus de la ville australienne de Tamworth, à 280 km au nord-ouest de Sydney, jeudi dans le cadre d'un entraînement en vue des championnats du monde de la semaine prochaine, Ewa Wisnerska, 35 ans, s'est retrouvée à une altitude de 30.000 pieds (9.144 mètres).

"Vous ne pouvez pas vous imaginer la puissance. Vous avez l'impression de ne plus rien être du tout. Comme une feuille d'arbre qui s'envolerait", a-t-elle dit sur les ondes de la radio publique australienne.

"La dernière chose dont je me rappelle est l'obscurité. J'entendais des éclairs partout autour de moi."

Un membre de l'équipe chinoise, âgé de 40 ans, est mort dans cette tempête soudaine, qui a surpris les quelque 200 personnes qui se trouvaient alors en vol.

En à peine 10 minutes, la championne allemande s'est retrouvée plus haut que le sommet de l'Everest, qui culmine à 8.850 mètres, altitude connue par les alpinistes comme la zone mortelle en raison du froid extrême qu'il y règne. Elle est ensuite restée inconsciente pendant près d'une heure.

Il faisait moins 50 à l'altitude où elle se trouvait, dans une zone où les grêlons étaient gros comme une orange.

"Tout son corps, son harnachement et son équipement ont été recouverts de glace", a raconté vendredi à Reuters l'organisateur de l'événement, Godfrey Wenness.

"Il n'y a pas d'oxygène. Elle aurait pu subir des lésions cérébrales. Mais elle a repris connaissance à 6.900 mètres avec de la glace tout autour du corps, et a lentement rejoint le sol", a ajouté Wenness.

Selon l'organisateur, Wisnerska a tenté de contourner le front orageux qui se formait devant elle, mais a été happée lorsque deux centres orageux se sont rejoints. Son vol a été enregistré par son GPS. La parapentiste a atterri à 60 km de son point de départ.

Hospitalisée avec de sérieuses engelures et boursouflures au visage, elle est sortie de l'hôpital et se remet de son aventure.
Moins de chance pour Els Van Doren, mais là il semblerait que quelqu'un lui en voulait particulièrement :


Citation
Arrestation dans l'affaire de la parachutiste Els Van Doren
La parachutiste Els C. (Clottemans) de Ternat, a été arrêtée mercredi dans le cadre de l'assassinat d'Els Van Doren (37ans), une parachutiste de Ranst. Els C. avait tenté de se suicider en décembre, juste avant sa déposition à la police en prenant des médicaments. Elle nie toute participation à l'assassinat.
Mme Van Doren avait été tuée fin novembre lors d'un saut en compagnie de onze autres parachutistes à Genk (Limbourg). Ni son parachute principal, ni celui de réserve ne s'étaient ouvert, entraînant une mort sur le coup après une chute de 1.300 mètres. Les enquêteurs du parquet de Tongres ont découvert que deux parachutes avaient été trafiqués. Plusieurs personnes ont été entendues, mais aucune arrestation n'a encore effectuée. La victime avait quinze années d'expérience et plus de 2.000 sauts à son actif. Elle laisse un époux et trois enfants. (PRS)

22:29 - 17/01/2007
Copyright © Belga
Journalisée

  Coïncidences célestes
« Répondre #1 le: 13 Mars 2007 - 00:22:00 » par le petit matthieu
Salut MCo,

Incroyable ces deux premières histoire. J'ai déjà du mal à croire à la première alors la seconde... elle est tirée par les cheveux quand même : incinsciente pdt 1h dans les airs, entrain de voler, transformé en glaçon, puis elle redescend "lentement" sur le sol ?
Journalisée

  Coïncidences célestes
« Répondre #2 le: 13 Mars 2007 - 20:26:29 » par Mathieu
c'est vrai que des fois il y a des infos qui sont plus difficiles à croire que les histoires d'ovni !! ;-)))

ceci dit, elles sont pourtant authentiques !

Il y a souvent des coïncidences dans l'actualité. Je trouve toujours amusant de les relever. Ces temps-ci il y a par exemple pas mal d'avions qui ont des problèmes de piste... mais ça en fait c'est assez courant.

Plus rare, il y a ces épaves de bateaux sur nos côtes. Il y en a d'abord eu un en face de l'Ile de Ré, puis celui qu'on a échoué en face des côtes anglaises, et peu de temps après un autre en face des côtes andalouses, tout près de Gibraltar. Je les trouve vraiment curieuses ces épaves, qui resteront visibles aux promeneurs pendant des mois.

Si vous en avez d'autres, n'hésitez pas à poster !
Journalisée

  Coïncidences célestes
« Répondre #3 le: 10 Avril 2007 - 01:25:16 » par jenesaispa
Bonjour,
Desolé mais mais en regardant la video, le titre "3657m de chute libre sans parachute" est faux.
En effet à 30s on voit trés bien l’ombre du parachute ouvert. Par contre il y a eu un incident à l’ouverture, un "line-over". C’est a dire qu’une suspente est passée sur l’extrados de la voile entrainant une dysimétrie de l’aile provoquant une autorotation irréversible.
Le pilote tape donc en autorotation et s’en sort indemne grace aux arbres.
Il n’a jamais atteint 193km/h (50m/s) avec la voile en autorotation mais plutot dans les 15m/s.
On peut se poser une question: pourquoi n’a t’il pas pu tirer son parachute de secours ? Peut etre simplement car il était déja sous sa voile de secours suite à un premier incident sous sa voile principale ?
salutations.
Journalisée

 (Lu 4703 fois) [1]
Aller à:  


Accueil
Aide
Rechercher
Liste des membres

Identifiez-vous
Inscrivez-vous





SMF - Just Installed!



728 Messages
154 Fils de discussion
42 Membres
Dernier membre: jeanreve

Propulsé par PHP
Propulsé par MySQL
XHTML 1.0 Transitionnel valide !
CSS valide !



Powered by SMF 1.1.4 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
Simplicity design by Bloc