27 Septembre 2020 - 07:58:36
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
« Signes des tempsSignesInfos du mondeUn scientifique de la NASA attaque Bush sur le réchauffement planétaire »
 (Lu 2904 fois) [1]

  Un scientifique de la NASA attaque Bush sur le réchauffement planétaire
« le: 29 Octobre 2004 - 12:29:32 » par Mathieu
Alors ? Hansen, vendu aux démocrates dans la dernière ligne droite, ou citoyen qui a des scrupules au dernier moment ?

James Hansen est un directeur de l'Institut Goddard pour les Etudes Spatiales de la NASA (NASA Goddard Institute for Space Studies) de New-York, qui a eu l'occasion d'expliquer le réchauffement global à deux reprises à un groupe de travail du vice président Dick Cheney. Il était aussi l'un des premiers scientifiques du gouvernement à être chargé d'expliquer à des comités du congrés les dangers du réchauffement planétaire (global warming est l'expression consacrée aux USA), dès les années 80.

Il participait à une conférence de l'université de l'Iowa mardi dernier.

J'ai supprimé quelques passages parce que je n'ai pas eu le temps de tout traduire, mais l'essentiel est là.

Citation

"Au cours de mes plus de trente années au gouvernement, je n'ai jamais vu quoi que ce soit approcher le degré auquel le flux d'information en provenance des scientifiques a été mis en scène et contrôlé comme maintenant".

Hansen a dit que l'administration veut entendre uniquement les résultats scientifiques qui "rentrent dans des positions prédéterminées et inflexibles". Toute preuve qui augmente l'inquiétude au sujet des dangers du changement climatique est souvent écartée comme n'étant pas suffisamment intéressante pour le public.

"Je crois que ceci est une recette pour un désastre environnemental."

Hansen a dit que de tel avertissements sont constamment supprimés, alors que des études qui jettent le doute sur de telles interprétations reçoivent un traitement favorable de la part de l'administration.

Il a aussi dit que les rapports qui mettent en avant les dangers potentiels du réchauffement global sont modifiés pour que le problème apparaisse moins sérieux. "Ce procédé est en opposition directe avec les principes fondamentaux de la science".


Bush veut plus d'études
Le conseiller scientifique de la Maison Blanche, John H. Marburger III a dénié les accusations de refus de l'administration d'accepter la réalité du changement climatique, notant que le Président Bush remarquait lors d'un discours en 2001 que les gaz à effet de serre avaient substantiellement augmenté au cours des 200 dernières années.

Le président a aussi dit qu'il croit que le réchauffement est un problème sérieux, mais il ne pense pas que la menace soit imminente et a préféré ordonner des études complémentaires. Il a aussi recherché à motiver l'industrie et a investi des dollars fédéraux sur des projets technologiques consistant par exemple à capturer et conserver les émissions de dioxyde de carbone.

Hansen a dit qu'il parlait en son nom propre (en tant que citoyen), et non en tant qu'employé du gouvernement, et il a payé son voyage dans l'Iowa. Il se décrit lui-même comme un conservateur modéré, mais a dit qu'il voterait pour John Kerry.

Hansen a dit : "Il n'est certainement pas en train de dénier les problèmes du changement climatique".



Quelques copies de cet article en anglais sur Google

A+
Mathieu
Journalisée

 (Lu 2904 fois) [1]
Aller à:  


Accueil
Aide
Rechercher
Liste des membres

Identifiez-vous
Inscrivez-vous





SMF - Just Installed!



728 Messages
154 Fils de discussion
42 Membres
Dernier membre: jeanreve

Propulsé par PHP
Propulsé par MySQL
XHTML 1.0 Transitionnel valide !
CSS valide !



Powered by SMF 1.1.4 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
Simplicity design by Bloc