22 Septembre 2017 - 08:13:03
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
« Signes des tempsSignesInfos du mondeAdieu Hubble »
 (Lu 3463 fois) [1]

  Adieu Hubble
« le: 08 Février 2005 - 17:10:46 » par gizmo
Journalisée

  Adieu Hubble
« Répondre #1 le: 15 Février 2005 - 21:32:35 » par Mathieu
Yep, bad news...


Avant que l'article ne soit plus disponible... au diable le copymachin (si nécessaire je supprimerais ce message)

Citation
La NASA renonce à sauver le télescope Hubble

L'administration Bush propose au Congrès de doter l'Agence spatiale américaine d'un budget de 16,5 milliards de dollars, en hausse de 2,4 %. Ces crédits privilégient des missions vers la Lune et Mars, mais sacrifient des programmes scientifiques.

Hubble mourra seul et abandonné de la NASA. Le show de l'espace à grand spectacle, de la connaissance poussée à ses extrêmes et de la technicité de pointe, mis en scène depuis quinze ans par le télescope en orbite autour de la Terre, devra inexorablement s'interrompre.  Au grand dam de la communauté scientifique, l'Agence spatiale américaine a annoncé, lundi 7 février, que son projet de budget 2006 soumis au Congrès ne prévoyait aucun fonds pour une mission de la navette spatiale - initialement prévue avant l'accident de Columbia -, qui aurait permis de prolonger jusqu'en 2010 le fonctionnement du fameux instrument d'observation.

En revanche, la NASA prévoit d'accorder 75 millions de dollars (58,4 millions d'euros) à une mission automatisée qui fera sortir "Hubble de son orbite en toute sécurité". Autrement dit, le télescope devrait hélas connaître le même sort que la station russe Mir. Le "trésor national", comme l'ont appelé certains astronomes américains, sera précipité dans l'atmosphère pour y brûler, ses plus gros morceaux s'abîmant en mer. Les temps ont changé, et le télescope, lancé le 24 avril 1990, se retrouve aujourd'hui victime d'un concours de circonstances particulièrement défavorables.

Il y a d'abord le réalisme économique de l'administration Bush, qui, conformément aux promesses du président, a choisi de réorienter sa politique spatiale. Ces nouveaux objectifs se découpent nettement dans le budget spatial (16,5 milliards de dollars, soit 12,85 milliards d'euros) présenté, lundi, par la Maison Blanche et dont la hausse globale de 2,4 % sonne comme une ultime humiliation pour Hubble. Les ambitions nouvelles prennent désormais les contours de la Lune, de Mars et de la station spatiale internationale (ISS), qui doit finir d'être assemblée en orbite en 2010.

DISSIPER SA GÊNE

La navette, cruciale pour transporter les éléments de l'ISS, ne peut être distraite de cette mission après avoir perdu tant de mois à se remettre de l'accident de Columbia, le 1er février 2003. Ainsi, cette catastrophe aura-t-elle définitivement dissocié l'un des duos les plus complémentaires de l'espace. De l'opération de sa myopie originelle, en 1993, aux missions de 1997, 1999 et 2002, destinées à le maintenir en état et à l'équiper de nouveaux matériels, Hubble avait reçu quatre visites de la navette. La cinquième, prévue cette année, n'aura pas lieu. Pas plus que la mission robotisée qui avait un moment été évoquée pour lui redonner vie.

L'annulation de cette ultime mission a "surtout été motivée par les risques qu'elle comportait et pas par des considérations budgétaires". Comme si la NASA cherchait, avec cet argument du danger, à dissiper sa gêne au moment de demander au monde de détourner les yeux d'un instrument qu'elle a sans cesse mis en avant depuis quinze ans. Certes, grâce à sa situation au-dessus des turbulences et des poussières de l'atmosphère terrestre, Hubble a largement contribué à sa propre gloire en précisant l'âge de l'Univers, en montrant la naissance et la mort des étoiles ou encore en contribuant à valider la théorie d'un Univers en expansion avancée en 1929 par celui qui lui a donné son nom, l'astronome américain Edwin Hubble.

La NASA savait parfaitement amplifier l'écho de ces prouesses - qui lui auront coûté en tout 6 milliards de dollars -, quitte à parfois attribuer au télescope des mérites qui ne lui revenaient pas, au détriment des succès des observatoires terrestres et des autres satellites d'observation spatiale. Depuis l'annonce des menaces qui pesaient sur Hubble, il y a un an, l'agence a pu craindre que la popularité de son instrument vedette ne finisse par se retourner contre elle.

STABILISER SA POSITION

La mobilisation au sein de la communauté scientifique, mais aussi celle des Américains, risque de se prolonger en débats passionnés devant le Congrès. La NASA leur opposera l'espoir que le télescope tienne encore assez longtemps et envoie assez d'images pour adoucir le sentiment de sa perte. Hubble pourrait survivre jusqu'en 2007 si ses panneaux solaires produisent assez d'énergie et si ses gyroscopes lui permettent de continuer à stabiliser sa position dans le ciel pour pointer son miroir de 2,4 m de diamètre vers le ciel.

Il ne pourra toutefois tenir jusqu'à l'arrivée de son successeur géant, le James Webb Telescope - du nom d'un directeur de la NASA - et son miroir de 6,5 m, dont la mise sur orbite est prévue, après plusieurs reports, pour août 2011. Et encore cette date laisse-t-elle perplexes les astronomes. Ils se souviennent que le lancement de Hubble lui-même était prévu en 1983, soit sept ans avant sa mise en service réelle, après de nombreux retards. Et ils redoutent que la Terre ferme durablement, avec la fin de son premier télescope en orbite, son œil le plus perçant sur l'Univers.

Jérôme Fenoglio
• ARTICLE PARU DANS L'EDITION DU 09.02.05


Attention cependant aux effets d'annonce, ce n'est pas la première alerte annonçant le prochain abandon d'Hubble et les fois précédentes des crédits de dernière minute s'étaient manifestés.

A suivre...
Journalisée

  Adieu Hubble
« Répondre #2 le: 16 Février 2005 - 00:53:33 » par Fox
Pour Hubble je suis plutôt pessimiste quant à sa reconduite futur. Il nous à apporté beaoucoup mais il coute trop chère au américains. En plus de ça, ils sont sur le point de lancer un nouveau satellite du même type que Hubble beaucoup plus évoluer bienssur en 2011.

Mais tu as raison affaire à suivre....
Journalisée

I want to believe

 (Lu 3463 fois) [1]
Aller à:  


Accueil
Aide
Rechercher
Liste des membres

Identifiez-vous
Inscrivez-vous





SMF - Just Installed!



728 Messages
154 Fils de discussion
42 Membres
Dernier membre: jeanreve

Propulsé par PHP
Propulsé par MySQL
XHTML 1.0 Transitionnel valide !
CSS valide !



Powered by SMF 1.1.4 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
Simplicity design by Bloc