22 Septembre 2017 - 08:15:43
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
« Signes des tempsSignesInfos du mondeAvis de tempête »
 (Lu 76741 fois) 1 2 [3] 4 5

  Avis de tempête
« Répondre #30 le: 17 Mars 2005 - 15:32:23 » par Mathieu
Le Matin (édition Maroc) 8 mars

Citation
Réchauffement climatique : La planète se mobilise

34 pays industrialisés sont désormais tenus de réduire leurs rejets de gaz. La terre n'est pas pour autant à l'abri du changement climatique.
Le protocole de Kyoto sur le changement climatique, l'accord d'environnement le plus contraignant jamais conclu, est entré en vigueur mercredi 16 février 2005. L'événement a été annoncé dans la ville japonaise de Kyoto, où le protocole avait été adopté le 11 décembre 1997. Le protocole de Kyoto exige des pays industrialisés, dont le Japon, le Canada, la Russie, l'Union Européenne, la réduction de leurs émissions de six gaz à l'origine du réchauffement de la planète, à commencer par le gaz carbonique.

Ces gaz sont pour l'essentiel rejetés dans l'air lors de la combustion des énergies fossiles, c'est-à-dire du charbon, du pétrole et du gaz. La baisse de leurs émissions touche toutes les activités humaines, non seulement l'industrie, mais aussi les transports, notamment l'usage de l'automobile, et l'habitat (chauffage). Autant dire que le traité de Kyoto est appelé à toucher au coeur même des économies occidentales.

Et pas seulement. Kyoto a déjà été ratifié par 141 Etats, dont seulement 34 pays industrialisés. Il va donc aussi toucher 107 pays du Sud qui l'ont ratifié, parmi lesquels la Chine, l'Inde, le Brésil, la Corée du Sud, l'Indonésie et l'Afrique du Sud. Ces pays sont notamment invités à maîtriser leurs émissions et à établir des inventaires. Ils bénéficieront pour cela de l'aide technique et financière des pays riches ainsi que de transferts de technologies dites "propres" du Nord.
Les réductions attendues varient selon les pays industriels visés. Ainsi, le Japon devra réduire ces émissions de -6%, le Canada de 0%, la Russie de -8% et l'Union Européenne de -15.

L'UE a d'ailleurs réparti le fardeau à ses membres, allouant -21% à l'Allemagne, -12,5% au Royaume Uni, -6,5% à l'Italie, 0% à la France, et +15% à l'Espagne. La baisse globale d'émissions qui en résultera sera d'environ 2% vers 2012 par rapport au niveau des émissions de 1990, contre une baisse de 5,2% initialement prévue. Elle représente tout de même un effort de diminution de 15% pour les 36 pays industriels restant en lice par rapport à la hausse prévisible de leurs émissions. Les Etats-Unis, qui auraient dû réduire leurs rejets de -7%, ont choisi de se retirer du Protocole de Kyoto en 2001.

Ce pays pèse pourtant 40% des émissions des pays industriels et 21% des émissions mondiales. Sa défection, suivie de celle de l'Australie, limite évidemment la portée du Traité. A signaler que l'Afrique est devenue la plus grande victime du réchauffement climatique mondial, car ce réchauffement provoqué par l'effet de serre a apporté beaucoup plus de conséquences néfastes dans ce continent que dans d'autres régions du monde, selon une enquête publiée par la presse kenyane.

Bien que l'Afrique dégage peu de gaz nocifs à effet de serre et qu'elle apporte une contribution "mineure" au réchauffement climatique mondial, des experts estiment que si la tendance actuelle se poursuit, les précipitations du continent baisseront de 10% et la température moyenne pourrait augmenter de 2 degrés en 2050, d'après l'enquête rendue publique dans le cadre d'une réunion internationale sur l'environnement tenue dernièrement à Nairobi.

L'enquête indique que les changements climatiques ont déjà commencé à produire leurs effets sur l'Afrique. Selon certaines estimations, 82% des glaces et neiges du Kilimandjaro, le mont le plus haut du continent, ont fondu depuis 1912, dont le tiers au cours des 12 dernières années.

La température de l'ensemble du continent a augmenté de 0,5 degré ces 100 dernières années, les cinq années les plus chaudes étant apparues au cours des 17 dernières années. D'après l'enquête, depuis les années 90, les glaciers ont diminué d'environ 75% en Afrique, et 92% du plus grand glacier du Kenya a déjà disparu. De 1985 à 1995, l'Afrique australe a connu la canicule la plus forte et la sécheresse la plus grave de son histoire, la température dans la région ayant augmenté de 0,56 degré.


Image assez choquante du Kilimanjaro (Corbis/Arthus)...

Journalisée

  Avis de tempête
« Répondre #31 le: 21 Mars 2005 - 10:37:28 » par gizmo
afp lundi 21 mars

Citation
Une tempête tropicale a fait au moins 27 morts et plus de 500 blessés dans le nord du Bangladesh, a déclaré lundi la police.La tornade, accompagnée d'averses de grêle, survenue dimanche soir a aussi détruit plus de 3.000 maisons dans 15 villages du district de Gaibandha, a indiqué le chef de la police locale, Bhanu Lal Das.Vingt-deux personnes sont mortes dans le sous-district de Sadullahpur et cinq autres dans celui de Sundarganj, a précisé M. Das.Il a ajouté que le bilan devrait s'alourdir car les opérations de secours étaient encore gênées par le mauvais temps. "Nous craignons de retrouver d'autres corps coincés dans les maisons rasées", a dit le policier.Des vents de 100 km/h ont soufflé, détruisant des récoltes, déracinant des arbres et poteaux électriques et privant les villages de communication dans une des régions les plus pauvres du pays.La police dégageait lundi les routes entravées par des centaines d'arbres et des masses de débris pour pouvoir atteindre Sadullahpur où quelque 5.000 personnes se sont retrouvées sans abris dans trois villages totalement dévastés.Plus de 200 blessés ont été transportés vers des hôpitaux et cliniques locales mais des centaines d'autres attendaient toujours d'être conduites par ferry vers des centres de soin."Il n'y a pratiquement personne qui ne soit pas blessé. Il n'y a personne alentours qui puisse transporter les blessés graves vers les hôpitaux ou dégager les débris qui recouvrent les corps dans les maisons rasées" par la tornade, a expliqué le responsable de la police de Sadullahpur.Les tempêtes tropicales sont courantes au Bangladesh durant l'été. Au moins 20 autres personnes sont mortes dans des pluies torrentielles dans plusieurs districts du pays depuis le début du mois.
Journalisée

  Avis de tempête
« Répondre #32 le: 02 Avril 2005 - 13:23:50 » par DiDo
selon ce que j'ai pu entendre (et comprendre), le Réchauffement de la planète n'entrainerait pas un réchauffement climatique, mais paradoxalement un refroidissement général... en fait, le réchauffement de la planète entrainerait la fonte des glaciers, qui, eux, refroidieraient la planète.

;-)

réchauffement -> fonte des glaciers (pôles) -> glaciation
Journalisée

  Avis de tempête
« Répondre #33 le: 02 Avril 2005 - 13:34:28 » par DiDo
mince, j'ai oublié de signaler une info qui a peut-être son utilité ici... le "zapping" (de Canal +) a diffusé l'image d'un arc en ciel qui s'est formé à l'envers ! (je n'ai pas vu ce zapping, on m'en a parlé)

concrètement, ses extremités n'étaient pas plantés dans le sol, mais dans le ciel !... j'ai beau fouiné sur le net, je ne trouve pas d'images, ni d'explications...

par contre, j'ai trouvé un gars qui se posait la question :
http://forums.france3.fr/message/?forumid=148&themeid=99094929&sujetid=234151&client_key=985bd750
Journalisée

  Avis de tempête
« Répondre #34 le: 02 Avril 2005 - 13:57:05 » par Mathieu
Hello,

Oui, l'arc-en-ciel était vu "à l'envers", puisque l'observateur était en avion. En fait l'arc-en-ciel est toujours visible à l'opposé du soleil par rapport à l'observateur : si on veut en voir un, il faut se mettre dos au soleil. De plus, un arc-en-ciel est en fait toujours un cercle complet, mais on n'en voit qu'une partie à cause de l'altitude à laquelle on se trouve (en montagne on peut observer les cercles entiers).

Il y a eu une discussion à ce sujet sur infoclimat avec les explications qui vont bien.

Pour ce qui est du réchauffement global, la théorie du refroidissement qui s'en suivrait se base surtout sur un arrêt de la "dérive nord Atlantique" (la fin du Gulf Stream de notre coté de l'océan). C'est tout un mécanisme assez complexe. Pour ce qui est des glaciers, ce que j'ai entendu c'est que la fonte des glaciers proches de l'océan entraîne des précipitations sur les sommets, et donc s'auto-accélère. La dernière info au sujet du réchauffement dit que de toutes façons quoi qu'on fasse c'est fichu à cause de l'inertie des océans, qui vont redistribuer la chaleur emmagasinée ces dernières décennies sans qu'on puisse y faire grand chose pendant quelques années.

Tu trouveras beaucoup de discussions et surtout de polémiques, mais des liens très intéressants sur le forum cité plus haut dans les rubriques "climatologie" et "météo générale" :

http://forums.infoclimat.fr


A+
Mathieu

PS: en ce moment c'est plutôt calme, mais la saison des tornades va pas tarder à commencer aux US, et peut être en Europe aussi du coup...
Journalisée

  Avis de tempête
« Répondre #35 le: 05 Avril 2005 - 11:05:42 » par DiDo
merci pour ces précisions.
Journalisée

  Avis de tempête
« Répondre #36 le: 06 Avril 2005 - 19:53:43 » par Mathieu
Première grosse "tempête à tornades" aux USA, le Mississippi a été sévèrement touché, ainsi que les états voisins, mais c'est tout l'est du pays qui est menacé. Des grelons gros comme des oranges on fait beaucoup de dégâts.

NBC

(Une video est dispo sur la page)

Citation
Tornadoes Cause Extensive Damage, Injuries In Mississippi

BRANDON, Miss. -- There are reports of injuries and extensive damage in Mississippi after a line of violent thunderstorms pushed across the state Wednesday morning.

Mississippi Gov. Haley Barbour declared a state of emergency in areas hit by high winds, heavy rains and, apparently, tornadoes.

Damaged homes, downed trees and some power outages are reported from the Delta into the central and south Mississippi.

No deaths were reported, but officials said there are people hurt southwest of Brandon.

There were numerous reports of mobile home damage in Mississippi's Rankin County, along with damaged roofs and downed trees and power lines. Some roads were blocked by fallen trees.

A preliminary survey in Rankin County showed at least 17 homes destroyed and 15 others with major damage, said Amy Carruth, a Mississippi Emergency Management Agency spokeswoman in Brandon.

Six people were injured in Rankin County, one in critical condition, Carruth said.


Le monstre :


http://www.clarionledger.com/apps/pbcs.dll/article?AID=/20050406/NEWS01/50406014/1002]The Clarion Ledger

Citation
Hundreds escape injury as storm blows off Mize High roof

A tornado blew the roof off Mize High in Smith County this morning while classes were in session, school district officials said.

Because quick-thinking administrators hustled the 650 students onto the first floor of the two-story school before the tornado hit, no one was injured, said Smith County schools Superintendent Warren Woodrow. The kindergarten through high school campus will be closed until further notice, he said.

"Pray for us. We've got a lot of work to do," Woodrow said. "But we're going to be OK."

The storm system that drilled the school was part of a line of violent thunderstorms packing apparent tornadoes, high winds and heavy rain that early today pushed across the state, slashing through Rankin County, devastating a trailer park on Monterey Road in the Florence area, and whipping on into surrounding counties including Smith.

"The teachers did a good job of holding it together," said Woodrow, who was in the school gymnasium, where students were waiting to be picked up by parents.

The experience upset many of the school's younger students, he said. School district employees monitored weather reports as the storm approached.

"Our folks are well drilled," Woodrow said.

He said he will be meeting with school board members to come up with alternative plans on holding class.

It's unclear whether other parts of Smith County sustained damages. No one from the Smith County Emergency Management office could be reached late this morning.

A man living between the Progress community and Holmesvillee was thrown out of his mobile home, said Pike County emergency management director Richard Coglin. He suffered minor injuries and was released from a hospital, Coglin said.

"There's a strip there about 10 to 12 miles long that got quite a bit of damage," he said.

Coglin said five Pike County houses were destroyed, 13 sustained major damage and five others had minor damage. He estimated at least 20 people are displaced because of the damage.

Gov. Haley Barbour declared a state of emergency this morning, and six people in Rankin County's Monterey Road area were injured, including one critically, said American Medical Response spokesman Jim Pollard.

Pollard said the critically injured person was taken to the University of Mississippi Medical Center. The other five are stable, Pollard said; one was taken to UMC, three to River Oaks and one to Rankin Medical Center.

Pollard said he could not give specific information about the injuries, but said typical injuries sustained from a tornado are lacerations, fractures, crush injuries caused by being trapped under rubble and concussions from the sheer force of the wind.

The American Red Cross set up a help center and shelter at Briar Hill Baptist Church at Mississippi 469 and Gunter Road in Rankin County, Pollard said.

Lea Stokes, spokeswoman for the Mississippi Emergency Management Agency, said it's too early to know how much property has been damaged and how many people have been hurt. Crews started assessing damage and injuries about 8 a.m., she said.

Rankin County appears to have been hardest hit, she said. Emergency workers are having difficulty reaching victims there because too many people are driving around idly, looking at damage, she said.
Officials need people to stay off Monterey Road, Allison Drive and Oak, Cedar, Maple and Poplar streets near the Brandon area, Stokes said.

Besides Rankin County, officials also are checking reports of tornado and storm damage in Yazoo, Sunflower, Attala, Scott and Walthall counties, she said.

In Walthall County, at least five homes, two mobile homes and one business were severely damaged, she said. Five homes sustained minor damage, Stokes said.

Roland Vandenweghe, Walthall County Emergency Management Director, said neighboring Pike County sustained more damage than his county.

A tornado damaged a warehouse and office at the Magees Creek Water Association near Mannings Crossing and Jayess roads southeast of the Enon area, Vandenweghe said. It also hit a couple of mobile homes. No one was home when the storm hit, he said.

At about noon, Scott, Smith, Simpson, Lincoln, Lawrence, Jefferson Davis and Covington counties still were under tornado warnings, according to the National Weather Service website.

"We've got storms moving through Jackson-Rankin County area now," said weather service meteorologist Jim Butch. "More are developing over in Louisiana now."

The severity of the coming fronts is unknown, he said.
The upper level disturbance controlling the weather, still over Arkansas, should pass through the Jackson area by midday, bringing an end to the turbulent weather, Butch said.

By tonight, it should pass through the eastern portion of the state, which now is being hammered by the same front that struck the metro area earlier this morning, he said.

Southern Pine Electric Power Association, which serves much of Rankin County, says about 4,000 of its customers are without power.

Jack Mullins, district manager for Southern Pine EPA, said most of those affected are located in the Oak Avenue subdivision east of Florence. Some customers affected are just outside the Brandon city limits, he said.

Mullins said crews have come from the company's Taylorsville headquarters. They will remain on site until power is restored.

More crews will be brought if needed, he said.

Robert Lesley, a spokesman for Entergy Mississippi said about 1,500 customers in their 45 county service area are without power. Of that number, half are within the Jackson metro area, he said.

Power should be restored to the majority of customers by midday if no more severe weather comes through Lesley said. The balance should then be restored "after sunset."

Lesley said the only major physical damage to lines occurred in Fernwood, just south of Brookhaven. Straight winds or a tornado broke six power poles, he said.
Journalisée

  Avis de tempête
« Répondre #37 le: 06 Avril 2005 - 20:17:01 » par Mathieu
A l'avant de cette grosse tempête, les inondations ont déjà provoqué des millions de dollars de dégâts, et le déplacement de milliers de personnes. Toujours dans la démesure ces américains !

CNN

Citation
Northeast floods displace thousands

Delaware River recedes, but more rain expected later in week

TRENTON, New Jersey (AP) -- Thousands of people packed into shelters, hotels or friends' houses on Tuesday, forced from their homes by flooding that caused millions of dollars in damage in New Jersey, New York and Pennsylvania.

Nearly 6,000 New Jersey residents and another 5,715 in Pennsylvania evacuated their homes after the Delaware River surged out of its banks over the weekend, state officials said Tuesday. The flooding was blamed for at least one death.

Antonio Barnett, 27, stayed at a hotel after his Trenton apartment flooded but stopped to pick up a sandwich from The Salvation Army, which set up 50 shelters over the weekend to help flood victims.

"You can't do what you're accustomed to doing," he said. "Financial help, that's the main thing we really need."

In New York, a woman's body was found Monday about 500 yards from where her SUV flipped over into fast-moving water. Officials searched on Tuesday for two men missing from a van that was swept into a swollen creek.

New Jersey officials asked that the state be declared a federal disaster area, and officials in Pennsylvania and New York sought disaster declarations for affected counties.

"I've never seen devastation like this," New York Gov. George Pataki said after flying over flooded areas. "We'll do everything we can to help."

Some 3,200 homes were damaged in New Jersey, officials said, and hundreds more were damaged in Pennsylvania and New York, including at least 160 homes valued at some $16 million in the Town of Deerpark, New York. Many bridges and roads in Pennsylvania were impassable and dozens of schools and businesses were closed.

Many state employees in New Jersey remained off the job in Trenton, where the Delaware River flooded roads and the Statehouse garage.

New Jersey's acting Gov. Richard J. Codey estimated that property damage approached $30 million, about the same amount caused by remnants of Hurricane Ivan that swept through the state in September.

In Monroe County, Pennsylvania, businesses had already reported $40 million worth of damage as of Tuesday afternoon, "and that's conservative," said Harry Robidoux, director of emergency services. At least 300 homes countywide were flooded, he said.

Dot Varju watched as workers carted off her inventory of ruined beer from Frank & Dot Depot in Easton, Pennsylvania. For health reasons, even cases of beer that weren't touched by floodwater had to be tossed out.

"I want to cry," Varju said. Her husband, Frank Varju, estimated the damage at more than $100,000.

Despite the flooding, the National Weather Service estimated New Jersey received a total of only 2 to 4 inches of rain over the weekend. But water levels had already been high from previous storms, and melting snow upstream in New York state contributed heavily to the flooding.

While the Delaware River receded below its banks Tuesday, the Susquehanna, Chenango and Tioughnioga rivers weren't expected to follow for a day or two, and more rain was expected later in the week, the National Weather Service said.
Journalisée

  Avis de tempête
« Répondre #38 le: 11 Avril 2005 - 00:22:39 » par Mathieu



ABC News

Citation
Blizzard Disrupts Travel in Colorado

Blizzard Forces Cancellation of Flights in Colorado; 5-10 Inches Forecast for Denver

DENVER Apr 10, 2005 — Hundreds of travelers were stranded at the Denver airport and along highways Sunday as a blizzard blew across eastern Colorado with wet, heavy snow.

Seven to 10 inches of snow was forecast in Denver and up to 30 inches was possible in the foothills west of Denver, Colorado Springs and Boulder, the National Weather Service said.

"I can see just across the street and that's it," Heath Vansickler said at the Country Store in Palm Lake, 45 miles south of Denver.

Fat, moisture-laden snowflakes were blown sideways by wind gusting to 30 mph. Xcel Energy reported that 10,000 customers were without power in the heavily populated Front Range region.

All airlines canceled departing flights from Denver International Airport during the morning, airport spokeswoman Laura Jackson said. United Airlines, the biggest carrier at the airport, canceled all of its flights for the whole day, she said.

Planes on the ground were icing up faster than they could be cleaned, said Joe Hodas of Frontier Airlines, which had planes landing but not taking off.

Hundreds of people were stranded at the airport, many stretching out on couches and the floor, using coats for pillows, or waiting in slow-moving lines at fast-food restaurants in the terminal.

"I need a drink and the lines are an hour-long to get one," passenger Brandi Hoenig said.

She and her husband, Jim, were on their way home to Cocoa, Fla., after a honeymoon ski trip, but their flight was canceled and all nearby hotels were filled. "We can't get a flight until Tuesday afternoon," Jim Hoenig said.

Alister Cleland and his family were stuck at the airport on their way home to Durham, England, after a week at the Beaver Creek ski resort. "We liked the snow there, but there's too much here," he said.

Whiteout conditions shut down a 16-mile stretch of heavily traveled Interstate 25 between Denver and Colorado Springs, 60 miles to the south. I-70 was closed in both directions in the Denver area. The state Department of Transportation said crews reported whiteout conditions on Interstate 76 near the Nebraska state line.

About 300 truckers waited out the storm at the TA Truck Stop along I-70 in Wheat Ridge, said general manager Richard Lemm.

"It looks like they're going to be here most of the day. There are a lot more coming in than going out," Lemm said.

Three state-run prisons in Denver were also closed to visitors by weather for the first time ever, said Alison Morgan, spokeswoman for the state corrections department.

The storm, which struck western Colorado on Saturday, was expected to blow out of the area late Sunday, mostly turning to rain over the Plains.

A similar storm system in March 2003 paralyzed much of the greater Denver area with 3 feet of wet, slushy snow that destroyed trees and damaged homes.

Associated Press reporter Judith Kohler contributed to this report.
Journalisée

  Avis de tempête
« Répondre #39 le: 12 Avril 2005 - 14:47:13 » par Mathieu
Joli enroulement cyclonique au large de l'Italie hier. Je ne sais pas si ça a eu des conséquences, je n'ai rien trouvé dans google (mais je ne comprends rien à l'italien !)

Images dans de meilleures résolutions disponibles ici : rapidfire.sci.gsfc.nasa.gov

Journalisée

  Avis de tempête
« Répondre #40 le: 12 Avril 2005 - 15:00:51 » par Mathieu
En Suisse, une "tempête de bise" n'a rien de romantique... même si en plein hiver cela peut occasionner de superbes photos de voitures congelées au bord du lac Léman comme on a pu le voir il y a peu.

En fait, de l'autre coté des Alpes on s'interroge beaucoup sur le nombre de tempêtes subies depuis novembre dernier.

www.meteosuisse.ch

Citation
Tempête de bise du 11 avril 05 et rafales maximales en Suisse: brève comparaison

 Pour la troisième fois depuis le 14 novembre, la bise a soufflé en tempête le lundi 11 avril sur le Léman et l'ouest du Plateau romand. Par rapport à ces vingt dernières années, cela constitue une fréquence extraordinaire.

Durant la période 1982 - 2003, la rafale de bise maximale enregistrée à Genève fut de 87 km/h. Cette valeur fut atteinte et même dépassée trois fois durant les six derniers mois, à savoir le 14 novembre 2004 avec 95 km/h, le 26 janvier 2005 avec 90 km/h et le 11 avril 2005 avec 87 km/h. La même constatation peut être faite pour la station de Changins; la valeur de 98 km/h, qui représente le maximum atteint entre 1982 et 2003, a également été atteinte et dépassée trois fois dans les six derniers mois. La valeur de 108 km/h enregistrée le 11 avril 2005 constitue même le record absolu de cette station pour la bise. A la station de la Dôle, la bise atteignit le même jour une vitesse appréciable, légèrement supérieure à 160 km/h, loin cependant des 178 km/h heure mesurés le 13 février 2005. En plaine, des rafales de vent assez nettement supérieures à celles mentionnées ci-dessus ont toutefois déjà été atteintes en Suisse. Ceci fut notamment le cas en situations tempétueuses de foehn ou de vent d'ouest, durant lesquelles des rafales voisines de 150 à 160 km/h furent atteintes, dans les vallées alpines notamment. A Altdorf par exemple, une rafale de foehn de 158 km/h fut mesurée le 13 décembre 1981. La tempête "Vivian" du 27 février 1990 fut plus violente encore, avec 169 km/h à Glaris, sans parler de la tempête "Lothar" du 26 décembre 1999, laquelle provoqua des rafales de 180 km/h à Brienz. Sur les sommets, le foehn ou le vent d'ouest peuvent atteindre des valeurs bien plus élevées encore. Au Guetsch, près d'Andermatt, le foehn souffla à 226 km/h dans la nuit du 16 au 17 décembre 1983; des rafales comparables furent également enregistrées au Jungfraujoch durant ces vingt dernières années, également en situation de foehn. Enfin, le record absolu de vent en Suisse a été enregistré au Jungfraujoch pendant la tempête Vivian: 285 km/h.
Journalisée

  Avis de tempête
« Répondre #41 le: 16 Avril 2005 - 16:59:09 » par Mathieu
Encore une fois, ce n'est pas le fait qu'il neige en avril qui est intrigant, mais les quantités qui sont exceptionnelles. "Extreme weather" comme ils disent aux Etats-Unis...

LCI

Citation
La neige fait des siennes dans le Sud-Est

 Des chutes de neige particulièrement abondantes pour avril ont eu de nombreuses conséquences dans une partie du sud-est de la France : 30.000 foyers privés d'électricité dans la Drôme et en Ardèche, circulation très difficile dans les Alpes de Haute-Provence...


La neige est tombée en abondance samedi sur une partie du sud-est. Des chutes pas inhabituelles en avril mais qui ont surpris par leur intensité. Ces intempéries ont occasionné plusieurs difficultés, de circulation notamment.

Dans les Alpes-de-Haute-Provence. La préfecture invite les automobilistes à différer leurs déplacements. Les chutes de neige concernent essentiellement les vallées de l'Ubaye et du Verdon, Par exemple, il est tombé 30 cm de neige à Barcelonette. La route nationale N202 reliant Digne à Nice a été coupée à hauteur d'Annot, en raison de chutes de pierres et de rochers. Le col de Larche (CD900) a été fermé en raison d'une avalanche côté italien. La route des crêtes des Gorges du Verdon a également été fermée. Les équipements sont obligatoires sur l'ensemble du réseau d'altitude, selon le centre régional d'information et de circulation routière. Météo France prévoit une amélioration en fin d'après-midi.

A48 coupée

En Savoie, le tunnel franco-italien du Fréjus a été fermé à la circulation, à la mi-journée, dans les deux sens. Les véhicules étaient invités à emprunter le tunnel du Mont-Blanc, en Haute-Savoie. Le CRICR ajoute par ailleurs que les équipements spéciaux sont obligatoires sur les RN75, RN85 et RN91 qui relient l'agglomération grenobloise aux stations de ski d'Isère et des Hautes-Alpes.

L'autoroute A48 qui relie Lyon à Grenoble a été rouverte à la circulation dans les deux sens samedi en fin de matinée après être restée fermée durant plus de trois heures en raison de fortes chutes de neige, a-t-on appris auprès du CRICR. La circulation a été rétablie vers 11H15 pour tous les véhicules et les chaussées ont été déneigées, a précisé le Centre régional d'information et de coordination routières de Lyon. L'A48 avait été coupée samedi en début de matinée dans les deux sens et sur toute sa longueur entre Voreppe et Bourgoin-Jallieu, en Isère.

TGV en retard

La ligne ferroviaire Grenoble/Paris, utilisée notamment par des TGV, a été coupée le matin dans le nord du département de l'Isère. La ligne a été coupée à hauteur des communes de Rives et Saint-André-le-Gaz en raison de branches d'arbres pliant sous le poids de la neige et rendant impossible le passage du courant dans les caténaires. Des équipes étaient sur le terrain afin de dégager les arbres à la tronçonneuse, selon la même source. La circulation des trains entre Grenoble et Paris a été détournée par Chambéry, en Savoie, ce qui occasionne des retards de l'ordre de deux heures pour les TGV, a précisé la direction régionale de la SNCF.

En Ardèche et dans la Drôme, quelque 30.000 foyers sont privés d'électricité. Les zones les plus touchées sont situées en altitude sur le nord du plateau ardéchois, où 5.000 clients sont concernés, et à l'est de la Drôme (Vercors, Diois, Baronnies), où 25.000 clients sont affectés, selon un communiqué d'EDF. EDF a dépêché près de 150 agents sur le terrain pour réparer les lignes endommagées, en raison du phénomène de neige collante qui crée une surcharge importante et provoque des dégâts sur les conducteurs et les arbres à proximité, selon la même source. EDF prévoit de réalimenter 95% des foyers concernés dans la soirée, en réparant le réseau ou en installant des groupes électrogènes.
Journalisée

  Avis de tempête
« Répondre #42 le: 17 Avril 2005 - 03:21:32 » par Retxed
Oué c'est relativement surprenant mais ca reste "normal" en avril de pouvoir avoir des chutes de neige en france. En 97 ou 98 y avait eut de la neige dans les alpes pendant le tour de france
Journalisée

And an girl say I'm pretty fly for a rabby

  Avis de tempête
« Répondre #43 le: 18 Avril 2005 - 08:30:02 » par Mathieu
Comme chacun a pu le voir dans les JT hier soir (10 minutes sur TF1 !!)...

lefigaro.fr

Citation
La neige provoque la pagaille en Rhône-Alpes

Le retour surprise de l'hiver en plein mois d'avril a provoqué une belle pagaille ce week-end dans tout le Sud-Est : des autoroutes fermées, des dizaines de milliers de foyers privés d'électricité, des arbres qui s'affaissent sur les routes.


La neige lourde et collante qui est tombée dès samedi sur les départements de l'Isère, de la Drôme et de l'Ardèche, puis dimanche sur l'Ain, la Savoie, la Haute-Savoie, la Franche-Comté et le Beaujolais a sérieusement perturbé la vie des habitants de ces régions. Dimanche, à la mi-journée, EDF indiquait que 145 000 foyers étaient privés de courant. Cinq cents agents d'EDF ont été mobilisés pour tenter de réalimenter une partie du réseau. Mais, sur le terrain, leur tâche a été rendue extrêmement délicate en raison des conditions hivernales qu'ils ont dû affronter.


A Renage (Isère), près de Grenoble, une équipe de cinq agents venus de Montmélian (Savoie) a mis plusieurs heures pour réparer une ligne de 22 000 volts dont la chute a privé de courant plusieurs dizaines de maisons. Dans un petit vallon recouvert par une épaisse couche de neige, «les hommes en bleu» s'affairent autour de plusieurs poteaux électriques : «Cette neige lourde a fait s'effondrer des arbres sur la ligne. Il faut tout dégager, parfois à la tronçonneuse. L'accès est difficile même avec des 4 x 4, explique Olivier Suiffet, chef d'équipe chez EDF. Dans d'au tres secteurs de campagne, on ne pourra même pas accéder en véhicule. Il faudra y aller à pied, en portant les échelles. La neige a formé des manchons sur les lignes. Certaines ont cassé.» Les dégâts provoqués par les intempéries dans ce secteur sont si importants que l'équipe d'EDF estime «en avoir au moins jusqu'au milieu de la semaine à venir pour tout réparer». Dans certains endroits, les abonnés seront équipés en groupes électrogènes pour patienter.


A flanc de colline, les Garda, un couple de retraités de Tullins, se désespèrent : «Cela fait depuis samedi 8 heures du matin qu'on est privés de courant. Comme on se chauffe à l'électrique, c'est la galère. On a dû récupérer du bois en catastrophe pour allumer la cheminée afin de ne pas avoir trop froid. Hier soir, on s'est éclairés aux bougies», explique Christiane Garda.


Hier soir, des milliers de foyers étaient toujours privés d'électricité. Trois cents agents d'Ile-de-France et du Centre étaient attendus en renfort dans le Sud-Est. Dans l'Ain, à cause des importantes chutes de neige, l'autoroute A 40 a dû être coupée une bonne partie de la journée hier dans les deux sens entre Saint-Martin-du-Frêne et Bellegarde.


Samedi matin, c'est l'autoroute A 48 entre Grenoble et Lyon qui avait dû être fermée à la circulation pendant trois heures : «Nous ne nous attendions pas à des chutes d'une telle ampleur à si basse altitude et surtout à ce moment de la saison. Par endroits, il est tombé plus de 40 centimètres de neige en une matinée. Nous avons bien mobilisé trente eu un chasse-neige mais quand des camions sont en travers de la chaussée, il est très difficile de travailler», précise Michel Joubert, directeur du centre de déneigement de Rives (Isère) de la société Area, qui gère les autoroutes alpines.
Journalisée

  Avis de tempête
« Répondre #44 le: 18 Avril 2005 - 08:36:22 » par Mathieu
Il y a presque exactement deux mois un paquebot se trouvait en difficulté en pleine tempête, voici qu'un autre vaisseau géant a fait une mauvaise rencontre. Une vague de sept étages de hauteur a endommagé le navire et plusieurs passagers ont été blessés.


ABC News

Citation
Massive Wave Damages, Diverts Cruise Ship

Huge Wave Damages Cruise Ship Returning From Bahamas, Forcing It to Divert to S.C. for Repairs

CHARLESTON, S.C. Apr 17, 2005 — A seven-story wave damaged a cruise ship returning from the Bahamas over the weekend, smashing windows, flooding more than 60 cabins and injuring four passengers.

The Norwegian Dawn was diverted from its route when the ship ran into rough weather on the way back to New York on Saturday. The 965-foot-long vessel docked in the Charleston harbor for repairs, and departed for New York early Sunday after a Coast Guard inspection, officials said. It was expected back in New York by noon Monday.

"The ship was hit by a freak wave that caused two windows to break in two different cabins," Norwegian Cruise Line said in a statement. It said 62 cabins flooded and four passengers had cuts and bruises. The wave reached as high as deck 10 on the ship, company spokeswoman Susan Robison said Sunday.

James Fraley, who was taking a honeymoon cruise with his wife, said they called their loved ones as the wave pounded the boat because they thought the ship was going down.

"It was pure hell. We're talking 47-foot waves hitting the 10th floor, knocking Jacuzzis on the 12th floor overboard people sleeping in hallways in life jackets," Fraley told WCBD-TV in Charleston. "Just pure pandemonium."

The ship's hull was damaged but the vessel was not taking on water, said Keith Moore of the Coast Guard Group Charleston.

"All the passengers had donned personal flotation devices as a precaution," Moore told The (Charleston) Post and Courier.

The cruise line said passengers whose cabins were flooded were being flown home from Charleston and the safety of the ship "was in no way compromised by this incident." Each passenger on the ship got a refund of half the trip's cost and a voucher for half the price of a future cruise, Robison said.

Fraley said cruise ship employees also opened the bar.

"They tried giving free alcohol away to make up for it," he said. "That's not going to do it."

The ship left New York last Sunday with 2,500 passengers aboard. Robison said about 300 passengers decided not to return by boat. About 100 people were flown back to New York and the rest made their own arrangements, Robison said.
Journalisée

 (Lu 76741 fois) 1 2 [3] 4 5
Aller à:  


Accueil
Aide
Rechercher
Liste des membres

Identifiez-vous
Inscrivez-vous





SMF - Just Installed!



728 Messages
154 Fils de discussion
42 Membres
Dernier membre: jeanreve

Propulsé par PHP
Propulsé par MySQL
XHTML 1.0 Transitionnel valide !
CSS valide !



Powered by SMF 1.1.4 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
Simplicity design by Bloc